Economies d’énergie : zoom sur l’isolation par l’extérieur

Aperçu du texte. Vous avez le droit d’utiliser le texte uniquement une fois que vous l’avez accepté.

L’isolation thermique permet d’optimiser le confort d’une maison en maintenant une température adaptée. L’une des techniques les plus appréciées concerne l’isolation par l’extérieur. Cet engouement s’explique par son efficacité et l’économie d’énergies résultante. Pour en comprendre davantage, découvrez en quoi consiste l’isolation thermique par l’extérieur.

L’isolation thermique par l’extérieur c’est quoi ?

L’isolation thermique par l’extérieur est une méthode efficace pour optimiser le rendement énergétique d’un bâtiment. Elle est devenue obligatoire depuis 2017 dans le cadre des travaux de ravalement de façade. Cette technique consiste à déposer des isolants sur les murs extérieurs pour réduire au maximum les déperditions thermiques. Pour rappel, il en existe plusieurs types :

Isolants minéraux : laine de verre ou de roche ;

Isolants naturels : fibre de bois, liège, plumes de canard ;

Isolants synthétiques : polystyrène extrudé, polyisocyanurate.

Peu importe le choix des matériaux, le résultat reste la production d’une température idéale, que ce soit en hiver ou durant l’été. Toutefois, il faut prendre en compte que le coût diffère d’une matière à une autre. Les isolants synthétiques et naturels sont beaucoup plus chers par rapport aux isolants minéraux. Ces derniers conviennent mieux pour les petits budgets.

Comment une isolation thermique par l’extérieur permet-elle une économie d’énergie ?

Une isolation par l’extérieur performante réduit grandement les déperditions thermiques. Par conséquent, le rendement énergétique du bâtiment ou de la maison est dans les normes recherchées. Il permet de disposer d’une température ambiante toute l’année. Cette efficacité réduit aussi les besoins en chauffage. En d’autres termes, la chaudière est moins sollicitée, ce qui permet de réduire la consommation d’énergies. À chaque fin de mois, la facture d’électricité diminue, puisque la fréquence d’utilisation est réduite.

Ainsi, une bonne isolation thermique permet de limiter la consommation en énergie. D’ailleurs, les professionnels recommandent la réalisation de ce type de travaux avant la mise en place d’un système de chauffage. En effet, il n’est plus utile d’installer une nouvelle chaudière lorsque l’isolation est efficace. Dans certains cas, un simple chauffage d’appoint suffit à répondre à des besoins ponctuels. De plus, cet appareil est plus économique et pratique. Par ailleurs, le fait de ne pas utiliser de chaudière est une solution écologique.